Compagnons de la Lumière

Post Tenebrae Lux
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Islandil...

Aller en bas 
AuteurMessage
Islandil

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Entre Hurlevent et Darnassus
Classe : Paladine
Métier(s) : Forgeronne, mineur
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Islandil...   Dim 25 Mar 2007 - 14:06

La jeune femme entra d'un pas calme et posé, contrairement à son habitude elle ne portait pas sa lourde armure de plaque mais une robe en tisse-mage, elle posa un livre sur une table et ressorti comme elle était venue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Islandil

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Entre Hurlevent et Darnassus
Classe : Paladine
Métier(s) : Forgeronne, mineur
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Islandil...   Dim 25 Mar 2007 - 14:10

Chapitre I : La fuite

Une ombre dans la nuit,furtive,invisible. Islandil s'enfuyant du monastère.
Soudain ! Une ombre squelettique se dressa devant elle mais avant que son assaillant n'ai pu faire le moindre geste il fût terrasser pas un éclair lumineux (Hrp : Pour ceux qui connaissent : Exorcisme du paladin). Islandil se mit à courir elle devait atteindre Austerivage avant que...
Trop tard ! Une patrouille…

-Et m***** !

Ils étaient cinq, des squelettes sans armure mais qui tenait tout de même des épée qui semblaient tout de même assez solides. La jeune femme réagit, rapidement et un de ses assaillant fût terrassé par un éclair de lumière, un second fût coupé en deux au niveau de ce qui avait dû être son estomac alors qu'Islandil posait un genoux à terre puis en se relevant en décapita un autre, mais l'un des squelettes venait de frapper, perçant son armure à son flanc d'où un flot écarlate de sang jaillissait.
Faisant fi de la douleur elle se mit à courir, comme elle n'avait jamais couru,elle entendit bien les guerriers squelettes se lancer à sa poursuite mais elle les distança vite, elle traversa ensuite de nombreuse régions avant d'arriver à Austerivage où elle s'écroula au pied d'un garde du village...

Le garde qui avait  « recueilli » Islandil voyant qu’elle ne se réveillait pas et que les prêtre du village ne pouvait rien pour elle, il vendit l’équipement de la jeune femme et organisa avec l’argent de la vente le rapatriement de cette dernière vers Hurlevent…


Chapitre II : Le retour vers Elwyn

Quand Islandil se réveilla elle se trouvait allongée, dans un chariot. Elle resta pendant un moment ainsi, dans un semi coma. Quand elle repris ses esprits elle entendit des bruits de combats, elle se dressa, sauta en bas du chariot dans lequel elle était allongée et se dirigea vers une jeune humaine en robe, qui était accroupi à coté du chariot, l’air apeurée.

-Que ce passe-t-il ?
- Des défias…notre escorte ne va pas pouvoir les repousser, ils sont trop nombreux
-Avez-vous des armes ?
-Là-bas une masse et un bouclier

La jeune Demoiselle lui désigna un chariot, tout prés de la zone des combats. Islandil bondit, attrapa la masse et le bouclier et se lança dans le combat, des dizaines de défias mort s’entassaient aux pieds d’une troupe de 5 soldats qui portaient les couleurs d’Hurlevent, mais il semblait qu’il commencer à faiblir et les bandits aux foulards rouge restant bien qu’il ne soit plus que 7 prenaient l’avantage. Islandil en pris un par derrière en lui assénant un violent coup de masse, le défias s’écroulas dans un sinistre craquement et un de ses compagnons se retourna, essayant de frapper Islandil qui bloqua quelque coups avec son bouclier avant de riposter en portant un coup au niveau de l’estomac puis quand son ennemis se plia en deux sur la nuque. Les soldats de l’escorte en profitèrent pour reprendre l’avantage et éliminèrent les défias restant.

Soldat de l’escorte - Merci Dame paladine, sans vous nous aurions sûrement péri
-Derien, mais pourrai-je savoir pourquoi je suis ici ?
Soldat de l’escorte - Je ne fais qu’escorter, demander à Demoiselle Messaline là-bas

Il désigna la demoiselle à qui avait parler Islandil à son réveil

Suivant les conseils du soldat, Islandil se dirigea vers la femme en robe qui était déjà remontée dans son chariot, elle s’assis à coté de cette dernière et entreprit d’entamer la conversation.

-Bonjour, excuser moi mais j’aurais plusieurs questions à vous poser
-Tout d’abords pourrai-je savoir les raisons de ma présence ici ? Enfin plutôt où est on ?
-Ici nous sommes à Dun Morogh, vous nous avez été confiée par un garde de Austerivage qui souhaitait vous rapatrier vers la cathédrale de Hurlevent étant donné que vous étiez toujours dans le coma après plusieurs jour de soin par les prêtres du village, il à payer le voyage avec l’argent obtenue grâce à la vente de vos armes et de votre armure.
-Pourrais-je savoir qui sont les défias ?
-Une bande de bandit qui sévit dans la forêt d’Elwyn et dans la marche de l’ouest, ce qui m’étonne c’est que ceci se soit trouvés ici, à Dun Morogh…

Les soldats ayant soignés leurs blessures et étant remontée à cheval la marchande donna le signal de départ, il voyagèrent tranquillement jusqu’à Forgefer où Islandil pris le tram des profondeurs afin de rallier Hurlevent…Là-bas elle se rendit compte qu’elle n’arrivait plus à utiliser ses sorts, à part l’un des plus simples à maîtriser…Pourtant bien que n’ayant que 18 ans elle savait maîtriser une grande quantités de sorts avant sa fuite du monastère et c‘était d‘ailleurs du fait de ses qualités qu‘elle n‘avait pas été éliminée immédiatement…Durant un an elle se laissa aller, n’ayant une chambre dans la taverne du comté de l’or que grâce à son travail de serveuse…Pourtant le jour de ses 19ans exactement elle décida de se reprendre en mains et alla chercher de l’aide au comté du Nord

Chapitre III : Retour de puissance

Islandil commença par effectuer des quêtes simples allant de récupérer des grappes de raisins dans un champs envahi par les défias jusqu’à visiter une mine infestée de Kobolds. Au fur et à mesure que ses quêtes se compliquaient elle regagnait son pouvoir, cependant elle savait qu’elle ne serait jamais aussi puissante qu’elle ne l’était au Monastère. Ce fût à Baie du Butin qu’elle appris le retour des elfes de sang, ainsi que leur récente aptitude à maîtriser la lumière, cependant comme il n’appartenait pas à l’alliance, Islandil se mis en tête de les éliminés et mis en place, grâce à l’aide d’un de ses amis, Narkys, un réseau d’espionnage qui se concentrer uniquement sur les elfes de sang, ce fût aussi à cette époque qu’elle se renferma sur elle-même, passant tout son temps à chercher le moyen de regagner sa puissance perdue…Elle n’accepta plus que de voir Nakys et Narkys seul ainsi qu’un elfe de la nuit dont on ne savait rien de ses relation avec elle jusqu’au jour où l’apprentie de son serviteur (Narkys donc ) se fit prendre en train de voler…
Islandil fit par la suite la connaissance de plusieurs personnes dont Grita dont elle se pris d’affection…


Chapitre IV : Retour au monastère

Ce dont Islandil avait le plus envie depuis quelque temps, c’était de retourner au monastère écarlate. Un jour après avoir aidé une amie dans les montagnes d’Alteracc elle décida de remonter plus au nord, traversant l’ancien territoire de Lordaeron, elle arriva bientôt au portes du monastère. Elle arriva dans le ‘hall d’entrée’ où elle n’eu que deux gardes à tuer, deux simple mages. Elle résista à la tentation de se diriger vers la bibliothèque malgré l’envie d’emporter certain livres qui la rongeait depuis qu’elle s’était aperçue qu’elle avait perdue la maîtrise de ses sorts et une bonne partie de sa mémoire. Au lieu de la bibliothèque elle se dirigea vers le cimetière. Elle tua encore deux gardes avant d’arriver à la salle de torture…La salle de torture !?

-Comment ont-ils osé ?... Je savais que le conseil était devenu a moitié fou mais là ils ont dépassé les limites

Disant cela elle ce dirigea vers trois tortionnaires, le premiers mourut sans comprendre, l’épée d’Islandil plantée dans son estomac jusqu’à la garde, puis l’épée de la jeune femme fendit l’air dans un mouvement circulaire et les deux autres hommes s’écroulèrent. La jeune femme retira ensuite son casque et ce dirigea vers un homme, qui semblait être tout seul et qui tenté de soutirer des renseignements à un réprouvé.

-Vishas…
-Islandil ?! Mais tu devrait être morte, ce ne peux pas être toi !
-Peut être que je suis morte…Ou alors peut être que je suis vivante et que je viens me venger de toi, de tous les lâches qui m’ont abandonnée et du conseil… La jeune femme avait parlé d’une voix posée et calme
-Tu sais très bien que l’on ne pouvais rien faire Islandil ! Rien !
-Tu aurais pu tenter de me défendre ou venir avec moi…
-LE CONSEIL N’AURAIT PAS ETAIT AUSSI CLEMENT AVEC MOI TU LE SAIS…TU A BENEFICIER D’UN TRAITEMENT DE FAVEUR PARCE QUE CERTAIN MEMBRE DU CONSEIL CE SONT PRONNONCES CONTRE TON EXECUTTION !!!!!!!
-Et tu crois que m’abandonner en pâture au morts vivants n’était pas une exécution ?

En disant cela elle remis son casque et ce mis en position de combat, elle attendais que son ancien amis attaque, ce qu’il fit ouvrant une profonde entaille dans la cuirasse de mithril et dans la chair d’Islandil mais la jeune femme pivota sur elle-même et enfonça son épée dans le dos de Vishas, elle entra légèrement en dessous d’un rein et ressorti par le cœur. Elle retira doucement la lame d’acier trempé du corps et une unique larme coula sur sa joue, elle l’essuya rageusement. Elle se soigna ensuite tant bien que mal grâce à des bandages puis entrepris de délivrer les réprouvées torturé. Elle récolta un coup de poing qui la cueilli au niveau de la mâchoire le mort vivant mourus une seconde fois…Elle tua les autres…Ensuite la jeune femme se dirigea vers le cimetière et la son souffle lui manqua…le cimetière encore magnifique avant son départ était maintenant envahi par le fléau…Elle décida que son excursion était terminée et utilisa sa pierre de foyer pour rentrer à Hurlevent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feestorich

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Entre Hurlevent et Shattrath
Classe : Nain, Chasseur d'écailles
Métier(s) : Dépeceur et artisan du cuir
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Islandil...   Lun 26 Mar 2007 - 4:24

Feestorich repose le livre apres l'avoir lu...
-Quelle terrible histoire... Quel triste parcours.... pense-t-il. Le courage de cette jeune paladine est exemplaire. Mais la vengeance lui apportera-t-elle la paix? La fureur compréhensible qu'elle éprouve aujourd'hui lui aménera-t-elle la sérénité... J'en doute malheureusement. C'est sûrement une chance pour nous tous qu'elle ait poussé notre porte. Son expérience du combat nous sera certainement utile et les préceptes de la Lumière lui apporteront peut-être le réconfort dont elle semble avoir besoin.

Feestorich repense à cette jeune voleuse maladroite qu'il a croisé un soir à Hurlevent en compagnie de Grita, Finlaë et Borkhate.
Le puzzle semble bien compliqué à remettre en place, se dit il mais je reste convaincu que nous aiderons Islandil autant qu'elle nous aidera.

Puis, perdu dans ses pensées, Feestorich sort de la piéce en laissant le livre là où il l'a trouvé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grita

avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : loin dans les Maleterres...
Classe : paladin
Métier(s) : herboriste / alchimiste
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Islandil...   Mar 27 Mar 2007 - 1:52

La curiosité l'emportant, Grita se met à lire le livre, adossée au mur près du feu... mais plus les pages passent plus elle serre les dents...

- tu n'aurais jamais du y retourner

... murmure-t-elle dans un souffle...

- tu n'étais pas prête à voir ça.

La paladine ferme les yeux et se souvient de ses premières incursions au Monastère. Du sang versé, de la folie dans les yeux des occupants. Ils voyaient des hérétiques partout, des gens corrompus par le fléau... ce même fléau qui hante désormais leur propre cimetière.
Grita ressent presque le malaise de son amie au travers des dernières lignes où l'écriture tressaute comme si on avait pleuré en les écrivant. Troublée, elle referme le livre et pousse un long soupir. Puis elle repose l'ouvrage et ressort en se promettant de tout faire pour aider Islandil à s'en sortir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Islandil...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Islandil...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnons de la Lumière :: Les Compagnons parlent aux Compagnons :: Le Hall d'accueil-
Sauter vers: